Evans Logo

À propos de Evans Drumheads

En 1956, le batteur Marion « Chick » Evans a produit la première peau de batterie synthétique commercialement viable qui s'est également avérée résistante aux intempéries. Il a ensuite fondé Evans Drumheads en 1957, dirigeant l'entreprise pendant quelques années, fabriquant les têtes à la main et les vendant personnellement à des magasins de batterie professionnels le long de la côte ouest des États-Unis. Pour aider à gérer la production, Chick s’est associé à Bob Beals, qui est devenu plus tard propriétaire de l’entreprise.

En mars 1995, à la Musikmesse Frankfurt, John D'Addario Jr. a été présenté à Beals, qui souhaitait prendre sa retraite et cherchait à vendre l'entreprise. Les D'Addario y ont vu une opportunité de pénétrer un nouveau segment de marché et D'Addario a acquis Evans Drumheads, déplaçant l'usine de l'entreprise de Dodge City, Kansas à Farmingdale, New York.

Pour améliorer la qualité, la nouvelle équipe a développé et breveté un système de formage à basse température (LTF) pour plier et façonner les colliers de peau de tambour. L’une des réalisations les plus importantes de D’Addario a été l’idée de Jim D’Addario d’un portique de collage robotisé aérien pour coller le film de la tête du tambour dans les cerceaux en aluminium.

En 2013, Evans Drumheads a introduit Level 360, une nouvelle philosophie pour chacune de ses gammes de peaux. Une caractéristique de toutes les peaux Evans, la technologie Level 360 vise à assurer un meilleur contact et un meilleur équilibre entre la peau et le tambour avec une plus grande plage tonale, permettant à la surface de jeu de la peau de s'asseoir parfaitement de niveau sur les 360 degrés du bord d'appui du tambour. Il permet également une facilité de réglage et une qualité sonore optimale.

Affichage de 1–48 sur 81 résultats